Bruits blancs pour endormir bébé : la formule magique du sommeil ?

La question du sommeil d’un nouveau-né ou d’un bébé est souvent une question…épineuse pour les parents ! Les recettes de grands-mères, la méthode Sleep Sense, les astuces qui s’échangent à la sortie de la crèche ou encore les stratagèmes les plus secrets ne suffisent pas forcément à aider bébé à avoir un bon sommeil. Alors, que sont les fameux « bruits blancs » qui favoriseraient l’apaisement et le sommeil d’un nouveau-né ?

Comme chaque bébé, Little B. a eu des périodes où il avait du mal à dormir alors qu’il avait besoin de nombreuses heures de sommeil. Comme de nombreux parents épuisés / attentionnés, nous avons test” de nombreuses méthodes pour l’aider à s’endormir et l’une des plus efficaces a été l’utilisation de notre fidèle veilleuse tortue qui émettait des bruits de vagues et réfléchissait un ciel étoilé digne du Roi Lion.

Veilleuse Tortue aquatique de chez Nature et Découverte

Sans le savoir, nous utilisions la méthode des bruits blancs pour endormir Little B.

– Bruits blancs pour endormir bébé, kézako ?

Commençons par la définition de Wikipédia qui devrait nous éclairer :

«Un bruit blanc est une réalisation d’un processus aléatoire dans lequel la densité spectrale de puissance est la même pour toutes les fréquences de la bande passante. Le bruit blanc gaussien est un bruit blanc qui suit une loi normale de moyenne et variance données. Des générateurs de signaux aléatoires (signal de bruit) sont utilisés pour des essais de dispositifs de transmission et, à faible niveau, pour l’amélioration des systèmes numériques par dither.»

Bon…passons maintenant à l’explication pour le commun des mortels ! Un bruit blanc est un son monotone et constant, c’est-à-dire un bruit de fond régulier et de faible intensité. Parmi les bruits blancs les plus connus :

– le bruit de vagues
– le bruit de la pluie qui tombe
– le ronronnement d’un aspirateur, d’un ventilateur, d’un sèche cheveux
– le tic tac d’une horloge
– le son d’une machine à laver…


– Pourquoi les bruits blancs favorisent-ils l’endormissement ?

Comme pour le besoin de succion, il faut remonter à la vie prénatale pour comprendre le « pouvoir » des bruits blancs.

S’il n’y a pas de consensus des scientifiques sur les vertus hypnotisantes des bruits blancs, les hypothèses avancées pour expliquer leur efficacité semblent plutôt cohérentes.

> Hypothèse 1 : Le premier bruit blanc que bébé entend est le battement de cœur de sa maman. Dans le ventre, bébé se familiarise aussi avec d’autres bruits blancs qu’il peut entendre comme l’aspirateur ou la machine à laver, ou encore le moteur de la voiture. Retrouver ces bruits blancs alors nouveau-né le rassure et l’apaise, ce qui favorise l’endormissement.

> Hypothèse 2 : Le bruit blanc masque les autres sons provenant de l’environnement et agit ainsi comme un écran protecteur. La régularité du son blanc empêche ainsi bébé d’entendre d’autres sons ce qui va le bercer.

– Bruits blancs ou bruits roses ?

Des bruits blancs et des bruits roses ? En effet, on retrouve sur internet et dans différentes études une différence faite entre bruits blancs et bruits roses. Sans rentrer dans les détails techniques, il s’agit de procédés très similaires, le bruit rose est constant par bande d’octaves et donc ses fréquences sont aléatoires. En résumé, le bruit rose sera moins agressif. Le son d’une rivière par exemple ou de l’eau qui coule est un bruit rose quand le moteur de la voiture ou l’aspirateur est un bruit blanc. « Bruit blanc » est néanmoins passé comme un mot générique qui englobe souvent les deux.

– Comment utiliser les bruits blancs pour endormir bébé ?

Durant les premiers mois, aider bébé à s’endormir peut s’avérer être un job quasiment à temps plein ! Les bruits blancs peuvent donc être une aide mais comme pour tout, il ne faut pas rendre bébé « dépendant » aux bruits blancs. Voici quelques conseils pour utiliser les bruits blancs avec parcimonie :

– Les bruits blancs doivent être vus comme une aide à l’endormissement ponctuelle et non comme une habitude. (Oui on a déjà fait un tour de voiture pour endormir bébé mais non on n’a pas envie de faire ça tous les jours !)
– En aucun cas une playlist de bruits blancs doit remplacer les différents rituels du soir.
– Pas besoin d’utiliser un vrai robinet en laissant couler l’eau ou un aspirateur ou un sèche-cheveux, munissez-vous plutôt de playlists spécifiques « Bruits blancs » (“White Noise” donne de très bons résultats). Si vous utilisez un smartphone, veillez à bien le placer en mode avion pour éviter ondes et sonneries intempestives.

Il existe de nombreux accessoires qui vous permettront de tester les bruits blancs, du bon vieux CD en passant par la playlist Youtube ou encore les doudous qui diffusent des bruits blancs. Les marques My Hummy, Easydream, ou encore Whisbear se sont notamment spécialisées dans ce type de jouets.

Rassurez-vous, la thématique du sommeil est un sujet au long cour pour les bébés et les enfants. Si les bruits blancs fonctionnent bien pour les premiers âges, d’autres problématiques arriveront bientôt, que ce soit au passage dans un grand lit ou quand votre enfant se relèvera pour boire – faire pipi – faire un bisous…Mais ça, c’est une autre histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[]