Pouce, tétine, doudou…Pourquoi bébé a besoin de succion ?

Pourquoi bébé tête-il ? Pour dormir, avant de manger, pour se calmer, quand il pleure, quand il a mal au ventre ou qu’il faut changer sa couche…les raisons sont nombreuses pour que bébé tête son pouce, réclame sa sucette ou câline son doudou. Mais de nombreuses questions se posent sur le besoin de succion de bébé afin de mieux comprendre ce besoin inné de bébé, calmer bébé et surtout progressivement l’accompagner dans l’arrêt de la tétine ou de la sucette.

Téter : un réflex inné venu de la vie utérine

Le réflex inné de succion début bien avant l’accouchement de bébé, dès le 5ème mois de grossesse environ. Le besoin ou l’habitude de succion « in utero » ont été illustrés d’ailleurs par l’imagerie médicale. L’oralité et l’affectivité est constatée ainsi in utero dès le cinquième mois de grossesse.

Ainsi, dès sa naissance, bébé a déjà des habitudes et la succion. La succion répond à ce moment au besoin premier de se nourrir, soit en tétant le sein de maman soit via la tétine de son biberon. La succion est donc le premier geste parfaitement maitrisé par bébé, suivi de la déglutition.

Sucer son pouce ou une tétine : jusqu’à quel âge ?

Ce procédé succion – déglutition est maitrisé pour le besoin premier de se nourrir mais permet également d’apaiser et à satisfaire une tension d’origine interne qui prend naissance primitivement dans le besoin de l’enfant. Ce besoin de suçoter non nutritif est appelé succion à vide console et apporte du réconfort à bébé durant les 6 premiers mois de sa vie et atteint son maximum entre 18 et 21 mois. Après cet âge, il est important de limiter au maximum l’usage systématique de son pouce ou de la tétine. Surtout lorsque le besoin est plutôt lié à des douleurs de poussée dentaire. Dans ce cas, nous recommandons plutôt l’utilisation d’anneaux ou de hochets de dentition :

Comment calmer le besoin de succion de bébé ?

Lorsque bébé pleure, il est nécessaire de comprendre les raisons. Après avoir vérifié si bébé à de la fièvre, s’il s’est fait mal ou s’il faut lui changer sa couche, le besoin de succion peut permettre à bébé de se calmer. Téter permet à certains enfants de se rassurer ou pour certains de retrouver le sommeil, que ce soit en tétant une sucette, son pouce, un doudou, un linge ou encore un doigt pour les plus petits.

Il est important de comprendre que la succion est un besoin naturel et inné de bébé et il ne faut donc pas lutter contre. En effet, il est préférable de comprendre et d’accompagner son bébé en lui proposant un environnement sain et sécurisé pour téter, que ce soit via plusieurs tétines dans son berceau pour le rassurer la nuit ou en proposant un doigt propre à téter pour les plus petits.

Pouce ou sucette ?

Voici sans doute la question la plus posée sur le sujet de la succion de bébé ! Chaque possibilité dispose d’avantages et d’inconvénients. Par exemple, le pouce est logiquement tout le temps à disposition donc vous ne passerez pas des heures à chercher une sucette perdue ou tombée sous le lit pendant la nuit. Mais les enfants qui sucent leur pouce le font plus longtemps que ceux qui utilisent une tétine en moyenne. Ainsi, un enfant qui suce sont pouce le fait en moyenne jusqu’à 6 ans quand la tétine est souvent abandonnée vers 4 ou 5 ans.

Concernant la tétine, nous vous encourageons à en proposer plusieurs pour des questions de formes et de tailles des téterelles. Nous vous recommandons d’utiliser des tétines en caoutchouc naturel et sans BPA, comme notre gamme de tétines BIBS avec 3 tailles disponibles suivant l’âge de l’enfant :

Sucer son pouce ou une tétine : nocif pour sa dentition ?

Suçoter son pouce ou sucer passivement une tétine avant 2 ans ne comportent pas de réels risques. Il est cependant très important de faire perdre l’habitude de la tétine ou du pouce à votre bébé le plus tôt possible, idéalement avant 2 ou 3 ans.

Les dentistes le confirment via de nombreuses études, sucer son pouce ou une tétine de façon régulière provoque des malpositions dentaires comme des dents du haut trop avancées ou trop écartées par exemple. De plus, il est important de ne pas habituer bébé à parler avec la tétine en bouche.

Ici, Little B. a arrêté la tétine à 3 ans, à la période de Noël en l’envoyant au Père Noël par la Poste. Nous lui avions bien expliqué pourquoi c’était important et également que d’autres petits bébés seraient très contents de pouvoir recevoir ses tétines

La première nuit a clairement été infernale, la deuxième un peu mieux et puis tout s’est tassé très rapidement après la 3ème. Il faut cependant être très vigilant les jours suivants l’arrêt pour consoler et réconforter bébé dès le moindre petit coup de mou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.