Doudou et sucette : quel sevrage pour bébé avant l’entrée à l’école ?

Après trois douces années passées à sucer la tétine et à se coller à son doudou, votre bout de chou doit maintenant s’en défaire à la rentrée en maternelle. Beaucoup de parents l’ont vécu, le sevrage peut s’avérer particulièrement difficile pour les parents et douloureux pour l’enfant. Comment parvenir à faire oublier la sucette et le doudou ? De nombreux parents butent sur cette question. Nous vous proposons donc, dans cet article, des astuces pour séparer votre enfant de son doudou ou de sa sucette sans lui faire trop de peine.

Une séparation progressive

Le sevrage ne doit pas être trop brusque. Cela peut en effet affecter l’enfant qui tient à son doudou et qui a l’habitude d’avoir sa tétine dans sa bouche. Ces objets le rassurent et font partie intégrante de son quotidien. Il faut donc l’en séparer de manière progressive. Vous pouvez, par exemple, laisser le doudou la journée et le rendre uniquement le soir avant de dormir. Retirez ensuite le doudou une fois qu’il est endormi afin qu’il ne se réveille pas avec. Cette même approche est aussi valable pour la tétine. Réduisez petit à petit les moments passés avec ces objets pour installer de nouvelles habitudes chez bébé.

Encouragez-le à se sevrer de lui-même

Si votre enfant sent que vous lui forcez la main, il sera encore plus réticent à abandonner sa tétine ou son doudou. La meilleure façon de procéder est de le faire participer au sevrage. Pour cela, n’hésitez pas à imaginer des histoires dans lesquelles les héros abandonnent courageusement leurs tétines ou leurs doudous. Vous pouvez aussi lui demander de donner sa sucette aux poissons qui en ont besoin pour une noble raison. Bébé fera volontairement le même geste pour imiter le héros et pour aider les poissons.

Ne jamais culpabiliser l’enfant

Quel que soit la façon dont vous procédez pour sevrer votre enfant, vous ne devez jamais le culpabiliser de ne pas vouloir se défaire de son doudou ou de sa tétine. Il est préférable de le responsabiliser et de l’aider à se sevrer volontairement et l’accompagner tout au long du processus.

Et vous, avez-vous de bonnes solutions pour faciliter l’arrêt de la tétine à son entrée à l’école ? Plutôt façon progressive ou directe ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.