Casque de protection pour bébé : comment choisir le meilleur casque anti choc ?

Les accidents domestiques sont très fréquents pour les enfants, et en particulier avant leur 1 an. En effet, ils commencent à se déplacer et ne maîtrise pas encore leur équilibre ni n’ont la notion de leur corps dans l’espace. Ainsi, il faut être très vigilants afin d’éviter les blessures. Afin de limiter votre stress vous pouvez opter pour un casque antichoc qui assurera la protection de la tête de votre bébé, particulièrement fragile au début. Voici les critères à prendre en compte lors de son achat.

Les matériaux des casques de protection

La fonction principale du casque est d’assurer la sécurité de votre enfant pour qu’il puisse déambuler en toute tranquillité. Dès lors, il faut des matériaux robuste, confortable mais également hygiénique car à cet âge-là les enfants ont tendance à transpirer facilement. Il faut privilégier le PVC et la mousse de polyuréthane, qui sera souvent recouverte de tissu. Assurer vous que le casque est traité pour prévenir la formation de bactérie ou de microbes du fait de la transpiration de votre enfant. Enfin, le choix des matériaux est important également par rapport au poids du casque. Le but n’est pas de déséquilibrer d’avantage votre enfant et le casque antichoc doit donc être relativement léger.

La taille du casque anti choc pour bébé

Un casque qui n’est pas à la bonne taille est un casque qui ne protégera pas correctement la tête de votre enfant. Ainsi, s’il est trop grand il aura tendance à glisser et s’il est trop petit votre enfant ne sera pas à l’aise car cela comprimera sa tête. L’idéal est donc de mesurer la circonférence de la tête de votre enfant et se référer au tableau des tailles suivant chaque marque et chaque modèle. Certains casques sont adaptables et ajustables au fur et à mesure que votre enfant grandit, puisqu’il existe des casques de 7 mois jusqu’à 3 ans. Cela peut être une option plus économique et cela ne nuit en rien à la qualité du produit tant que les sangles peuvent être correctement régler ainsi que le tour de tête.

Le design du casque de protection pour bébé

Le design ne joue pas à proprement parler sur la protection contre les chutes mais plutôt sur le confort de l’enfant et donc indirectement sur le fait qu’il porte ou non son casque. Optez donc de préférence pour un modèle coloré, avec de jolis motifs qui donnera envie à votre bambin de l’arborez fièrement. De plus, il vaut mieux aller en magasin et tester les différents modèles directement afin de voir lequel correspond le mieux à la morphologie de votre enfant. Enfin, pour ceux qui ont tendance à se cogner le visage avec des chocs frontaux, sachez qu’il existe certains modèles avec des visières.

Nos recommandations pour choisir son casque anti choc pour bébé :

– Newcomdigi. Ce casque est adaptable de 8 à 60 mois avec un tour de tête réglable par scratch. Sa fonction amortisseuse offre une très bonne protection à la tête de bébé. En revanche, il est un peu plus lourd que la moyenne et il peut tenir assez chaud.
– Babysun. Ce casque peut convenir jusqu’à 20 mois grâce à l’attache par scratch sous le menton qui le rend adaptable à toutes les morphologies de visage. Son rembourrage en mousse est très amortissant et il est très léger. Son seul défaut est qu’il couvre un peu moins la nuque qui est une zone sensible.
– Iulonee. Ce casque est le plus lourd du marché puisqu’il pèse 115g. En revanche, il est très coloré et permet à la tête de votre enfant de bien respirer.
– Zerodis. Le plus gros atout de ce casque est son design car il offre un choix d’animaux rigolos, allant de l’éléphant à la souris en passant par la grenouille, pour que votre enfant ait envie de le mettre sur sa tête. De plus, il est 100% coton et a de nombreuses aérations, notamment sur le haut du crâne, ce qui réduit légèrement la protection à cet endroit. Il existe jusqu’à 8 ans.

Les casques antichocs sont donc un bon moyen de rassurer les parents, mais également les enfants qui ne seront plus traumatisés s’ils venaient à se faire mal en tombant. En revanche, cela ne remplace ni un casque de vélo ni la surveillance attentive des adultes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.