7 jours dans le Yucatan en famille : Valladolid et Isla Holbox

En Janvier 2019 nous sommes partie en famille au Mexique, par que par nature le Mexique est kidsfriendly : la mer, la plage, la culture, la gastronomie, … tout est réuni pour que les enfants s’amusent. Les deux premières étapes de notre voyage étaient Tulum et Bacalar. Nous nous sommes ensuite dirigés vers Valladolid.

  • Troisième étape VALLADOLID (3 Nuits)

Bacalar – Valladolid : 3h20

Petit chou a dormi une grande partie du voyage et nous avons fait une pause pour manger donc ça passe vite.
A noter que les routes sont en bon état donc pas trop de soucis pour circuler.

Nous avons beaucoup aimé Valladolid et l’atmosphère qui s’en dégage. C’est la première ville où nous avons vraiment eu l’impression d’être plongé dans la vie mexicaine.


Nous dormions à l’hôtel Tia Micha dans le centre ville et je le conseille vivement ! Les chambres sont confortables et, point non négligeable, elles donnent sur un jardin intérieur donc zéro bruit alors que nous sommes en ville. Le petit déjeuner est servi sur une jolie terrasse, il y’a de la place pour les enfants pour jouer et il est très bon ! Et pour finir il y’a une mini piscine, mini mini mais qui est appréciable après une journée à avoir crapahuté. Niveaux prix compter 120 euros/nuit, petit déjeuner inclus pour une chambre classique et parking de l’hôtel gratuit.

A voir / à faire au alentours :

– Chichen Itza : C’est une des 7 merveilles du monde. Il s’agit d’une ancienne ville maya située entre Valladolid et Mérida. Chichén Itzá fut probablement, au xe siècle le principal centre religieux du Yucatán. La présence d’une cité maya à cet endroit est due à la présence d’au moins cinq cénotes qui constituaient un trésor inestimable dans cette région dépourvue d’eau. Le site doit d’ailleurs son nom à cette source d’eau souterraine : Chi signifie « bouche » et Chén, « puits » et Itzà (« sorcier de l’eau » en maya). Tout est sublime et on ne peut qu’imaginer la grandeur de la civilisation maya. Un conseil, y aller tôt le matin pour ne pas avoir trop chaud.

– Ek Balam : moins touristique que Chichen Itza et plus proche de Valladolid, nous avons opté pour ces ruines Mayas et nous n’avons pas été déçus ! Le lieu encore très bien conservé et sauvage est impressionnant !

La possibilité pour les enfants de gambader librement mais aussi de se rafraichir dans le cenote adjacent nous a conforté dans notre choix !

Prenez un tuk tuk pour aller jusqu’au cénote attenant au site. Le cénote est vertigineux mais sublime. C’est pas hyper safe avec un enfant de 2,5 ans mais il est quand même descendu avec nous donc ça se fait. Mais à partir de 4 ans pas de soucis.

Prix du parking : 1,5 €+ 12,5 euros pour l’entrée
Temps de visite (avec des enfants) : 1h + 1h le cénote. Nous n’avions pas pris de guide.

– Izamal : Izamal est surnommée la « Ville Jaune », ou encore « Pueblo Magico » (village magique) du Yucatan, et ce n’est pas pour rien. C’est une ville à taille humaine, un peu moins touristique alors si vous avez un peu de temps la visite peu se faire depuis Valladolid (1h20)

– Hacienda San Lorenzo Oxman : Si vous souhaitez faire une pause avec les enfants à proximité de Valladolid cette hacienda fera très bien l’affaire. En effet il y en a pour tous les gouts : trampoline, piscine, cenote, grand jardin. Nous y avons passé une matinée et petit chou était content de pouvoir courir et faire du trampoline à l’ombre des arbres.

Où manger à Valladolid :

– Manger des cochinita pibil (des tortillas au porc effiloché) entre la Calle 41 et l’angle de la Calle 44,il y a là un petit stand sur roue qui en vend. Alors à première vue niveau sanitaire ça n’a pas l’air top et on se dit qu’on va s’en sortir avec une tourista… Mais a mangé pour 2$US pour deux les meilleures cochinita pibil de tout notre séjour !

– El Meson del Marques : C’est l’hotel restaurant qui se trouve face à la grande place de Valladolid. Le cadre est magnique, il s’agit d’une ancienne hacienda datant du 17eme siècle, dans un style colonial. Vous y mangerez très bien MAIS le service est très très long et ce n’est pas donné. Avec un enfant c’est vraiment trop long.
Venez tôt car sinon il faudra en plus faire la queue avant de rentrer.

– Pour manger sur le pouce vous pouvez aller au Food Market du Bazar Municipal où vous pourrez déguster des mets traditionnels et succulents pour moins de 50 pesos (2,5 $US) le menu

– Plonger dans la tradition maya avec IX CAT IK Mayan Cuisine, plus qu’un restaurant c’est une expérience. un voyage à travers le monde maya.. Ce restaurant typique et familiale vous ouvre ses portes dans leur monde magique le temps d’un repas. Un accueil parfait , puis le voyage commence, une serveuse vous montrera la manière dont les Mayas cuisinaient, visite d’une hute, du petit jardin, du four sous terre.

– Vous en avez assez de manger mexicain ? Et vos enfants aussi ? La Trattoria San Giovanni saura vous combler, au menu, pâtes, pizza, viandes et poisson. Attention tout est très copieux !

A Valladolid nous avons aimé :

– Les ruelles colorées où nous pourrions passer des heures à regarder les gens passer et repasser ! Pour les amateur de photo la Calzada de los Frailes ou Calle 41A est l’une des rues les plus colorées de Valladolid.

– Les camelots / Fête foraine / Corridas où nous sommes allés à 40 minutes à pied à l’extérieur du centre-ville. C’était super de s’immerger dans cette atmosphère, avec très peu de touristes, et de voir « la vraie vie ». Petit chou a fait un tour de manège, ce dernier était actionné par un moteur type moteur de tondeuse, et c’était le tour de manège le plus long du monde. Nous n’avons pas tenté d’autres tours ailleurs !!

– Regarder les passants assis dans le grand parc central de la ville

– La fontaine caché de Valladolid, vous pouvez aller l’admirer dans la cours du restaurant la Casona.

  • Dernière étape ISLA HOLBOX (4 nuits)

Valladolid – Chiquila : 2h. Puis bateau : 30 minutes

Vous pouvez garer la voiture à chiquila il y’a des parkings privés partout et concernant le bateau il y’a différentes compagnies, vous pouvez prendre les billets sur place, départ toutes les heures.

Sur l’ile les voitures sont interdites. Vous pouvez vous déplacer à pied, en taxi buggy ou à vélo. Si vous choisissez l’option vélo, n’oubliez pas que les routes sont recouvertes de sable donc il faudra avoir un bon coup de pédale. La meilleure option avec un enfant en bas âge reste la marche ou le buggy taxi.

Nous dormions au Palapas del Sol, un peu à l’écart du centre, avec sa plage privée où vous trouverez Hamac, chaises longues, le tout à l’abri du soleil. L’eau est peu profonde sur plusieurs mètres, et il y’a de nombreux coquillages donc idéal pour chiller pendant que baby chou ramasse de coquillages !

A Holbox vous trouverez un paysage de carte postale et on ne se lasse pas de regarder la mer pendant des heures.

A Isla Holbox nous avons aimé :

– Chiller dans les hamacs
– Ramasser des coquillages
– Marcher dans la mer peu profonde
– Vivre au ralenti

Où manger à Holbox :

– NAAY : Mon coup de cœur ( Pas celui de mon mari ) Vous y mangerez des supers bowls sains et healthy. Ils font même des petits bowl pour les enfants.
– Casa Nostra : Une bonne cuisine italienne, au menu, poisson frais, légumes, pâtes…

Ce que nous avons moins aimé à Holbox :

– Les Moustiques. Partout, tout le temps, dès la tombée de la nuit.
– C’est le seul moment pendant notre séjour où nous avons été malades. Tourista (on suspecte le petit déjeuner de l’hôtel) et otite purulente pour Bastien.

Pour ce qui est de la tourista nous avions pris le nécessaire avec nous donc en moins de 12 h c’était réglé.

Pour l’otite purulente de Bastien nous n’avions rien prévu puisqu’il n’avait jamais eu d’otite. Nous sommes allé à la pharmacie (mais il y’a aussi des médecins sur l’île si besoin), la pharmacienne l’a ausculter, nous a donné le nécessaire pour le soigner : antibiotiques, gouttes, bouchons d’oreilles et nous a demandé de repasser avant notre départ. Et quand nous sommes repassés il n’y avait plus rien.

Le voyage du retour s’est donc très bien passé et nous gardons d’excellents souvenirs de ce beau voyage. Nous retournerons c’est sûr, au Mexique pour prolonger la découverte de ce pays que Babychou a également adoré à tous les niveaux 🙂

Si vous avez des conseils pour un prochain voyage au Mexique, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.