Découvrir le yoga postnatal par Justine de @yogin.mama

Qu’est-ce que le yoga postnatal ?

Avant de commencer, il faut savoir qu’il y a presque un style de yoga postnatal par professeur, ici, je vais te parler du yoga postnatal avec ma manière d’enseigner.

Le yoga postnatal c’est une pratique en petit groupe pour la jeune maman et le bébé, elle est centrée sur leurs besoins à tous les deux : prendre soin d’elle, se connecter à son bébé sans jugement.

Le but est de soulager les tensions du corps et de l’esprit, pour le corps on va essentiellement faire des étirements doux pour soulager les tensions du dos, des épaules, de la nuque, on va également chercher à se réapproprier ce nouveau corps et à en prendre soin en commençant à travailler avec douceur le périnée.

Cette pratique est également centrée sur le bébé pour soulager les maux qu’il peut avoir : problème de digestion, colique et travailler en douceur son tonus musculaire.

Quels sont les bienfaits ?
Relâcher les tensions du corps ;
Renforcer les muscles du plancher pelvien, du dos, des épaules ;
Diminuer le stress, les angoisses ;
Se faire confiance;
Rencontrer, partager avec d’autres mamans ;
Se connecter et passer un moment unique avec son bébé ;

Quand peut-on commencer le yoga après l’accouchement ?

À mon sens il n’y a pas de règle, je préconise d’attendre six semaines si accouchement par voie basse et huit semaines si accouchement par césarienne car les premières semaines sont des moments sacrés à vivre au ralenti, qu’il est mieux à mon sens de privilégier les postures allongées pour laisser l’utérus reprendre sa place.
Mais si une jeune maman se sent isolée et a besoin de sortir, de voir du monde, le bon moment sera celui qu’elle a choisi.

Je précise également qu’il n’est pas nécessaire d’avoir terminer la rééducation périnéale ou abdominale car ce sont essentiellement des postures statiques, au sol qui viennent étirer le corps et soulager les tensions.

Que faire si mon bébé ne coopère pas ?

Il faut savoir que les besoins du bébé sont une priorité, ainsi s’il a besoin d’être nourri, changé, de se balader il n’y a aucun souci, cela fait partie intégrante de la pratique.
Il ne faut pas avoir peur que son bébé pleure, c’est tout à fait normal c’est son seul moyen d’expression et c’est quelque chose de nouveau pour lui, alors le meilleur conseil est de ne pas se prendre la tête, de ne pas avoir d’attente et juste de profiter du moment.

Qui suis-je ?

Justine, fondatrice de @yogin.mama : une petite meuf qui te fait bouger+kiffer avant, pendant et après la grossesse.

J’ai écrit en collaboration avec @muriel.osteo un livre numérique yoga/ostéo qui vient accompagner les femmes pendant la grossesse grâce à un support que tu peux emmener partout avec toi sur ton téléphone, ta tablette, ton ordinateur, la version postnatale est en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les commandes passées après le 20 octobre seront expédiées à partir du 31 octobre. Merci :)
[]