Grasping du bébé : tout savoir sur le reflexe de préhension du nourrisson

Tous les nourrissons possèdent huit reflexes innés qui trouvent leurs origines dans l’évolution de l’espèce humaine. Ainsi ces reflexes archaïques sont celui de succion, de nage, de marche, des points cardinaux, de défense, de rampe, tonique et de préhension. C’est ce dernier qui va nous intéresser dans cet article et qui s’appelle aussi reflexe de grasping ou d’agrippement.

Le Grasping : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un mouvement automatique, involontaire qui apparait dès la vie fœtale. Le pédiatre le vérifiera dès la naissance car il donne des indications sur le bon fonctionnement du système nerveux de l’enfant. Le grasping est le fait que lorsque vous posez l’index dans la paume de votre bébé il va fermer ses doigts autour et s’agripper très fort. En effet, on dit même qu’il est possible de le soulever de quelques centimètres lorsque cela se produit. Ce même reflexe se produit avec les orteils lorsque l’on touche la plante du pied du bébé. Ce reflexe serait les vestiges de notre descendance avec les singes où les bébés devaient s’accrocher très fort à leur mère en cas de danger ou de déplacements.
Le réflexe d’agrippement doit disparaître au bout de quatre mois pour les mains et six pour les pieds, afin de laisser place à une préhension volontaire où votre enfant cherche à attraper les objets qui l’entourent de façon autonome. Si cela persiste au-delà de ces quelques mois il faut consulter un médecin car cela peut être synonyme d’un problème de développement ou d’un trouble au niveau du système nerveux de votre enfant.

Le Grasping : à quoi cela sert ?

Le grasping a trois fonctions principales. En effet il sert tout d’abord à entrainer votre enfant à agripper des choses rapidement, et c’est pourquoi nous verrons qu’il est donc important de le stimuler par rapport à cela. Cela permet également de crée du lien entre vous, en effet vous ne pourrez que fondre en voyant votre enfant s’agripper à votre doigt. Enfin, cela rassure le bébé puisqu’il se sent entouré.

Comment stimuler le grasping ?

Il est important de stimuler votre enfant à continuer ce reflexe de préhension de façon volontaire car il sera à la base de sa motricité, de sa coordination et de sa capacité à attraper des objets de plus en plus petits. Plus vous faites cela de façon précoce plus votre enfant sera éveillé. Ainsi, lorsqu’il n’est encore qu’un nouveau-né il faut le solliciter régulièrement en mettant votre doigt dans sa main. A partir de trois mois votre bébé souhaitera continuer à agripper des objets qui l’entourent de façon volontaire mais il sera encore maladroit et imprécis ; c’est pourquoi il faut lui proposer des objets fixes, stables et faciles à prendre en main. Nos colliers sont donc parfaits pour cela car ils seront à portée de main de bébé lorsque vous le portez ou que vous l’allaitez. De plus la matière des perles, qui sont en silicone naturel, est molle et rassurante pour votre enfant et cela ne posera pas de problème lorsqu’au bout de quelques mois il aura tendance à tout porter à la bouche. Enfin, comme on l’a vu précédemment les bébés ont une force impressionnante pour leur âge et nos colliers faits avec un fermoir sécurisé éviteront de voir vos bijoux préférés cassés ou vos cheveux tirés.

Rupture de stock

N’hésitez donc pas à stimuler au maximum votre bébé afin que ces réflexes archaïques deviennent les fondations de son développement et de sa motricité future !
[sibwp_form id=2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.