Doula, accompagnante de la grossesse à la naissance

Sage-femme, puéricultrice, aide-soignante, infirmière, pédiatre, obstétricien…les interlocuteurs sont nombreux pour une femme enceinte. Cette période ou les étapes importantes s’enchainent (Cours de préparation à l’accouchement, visites prénatales, accouchement, apprentissage de l’allaitement…) ne permette pas souvent d’être suivie par une seule et même personne.

Dans les pays anglo-saxons, les femmes enceintes font souvent appel à une doula pour cet accompagnement durant ces différentes étapes.

  • Qu’est-ce qu’une doula ?

Encore parfois méconnue en France, une « doula » est une accompagnante à la naissance dont la mission est d’être aux côtés de la femme enceinte dans la continuité de sa grossesse.
La doula a pour vocation d’accompagner et de soutenir la future mère et son entourage pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale. Une doula est un complément aux interlocuteurs existants aujourd’hui dans le suivi médical. Une doula propose un accompagnement plus « intime », basée sur la confiance, l’écoute et les besoins du couple qu’elle accompagne.
Voici la définition d’une doula par le dictionnaire Hachette : nf  Femme qui accompagne une femme enceinte pendant sa grossesse et après son accouchement. A noter que le terme doula n’a fait son apparition dans le dictionnaire qu’en 2011 en France.

En France, doula n’est pas encore reconnue comme métier alors que dans les pays anglo-saxons, les maternités vont jusqu’à les employer.

  • D’où vient le mot « doula » ?

Si le terme doula n’est démocratisé en France que depuis quelques années, l’apparition du mot doula vient du grec ancien. En effet, doula siginfie signifie “la femme esclave” désignant ainsi la domestique qui s’occupait des tâches de la maison et en particulier des soins de sa maîtresse, dont la grossesse et la maternité. Ainsi, la traduction a évoluée pour devenir “celle qui sert la mère”.

Le terme de doula est utilisé la première fois par Dana Raphaël aux États-Unis en 1973 dans son livre The Tender Gift désignant des mères expérimentées qui soutiennent d’autres mères avec leurs bébés. “Doula” est à présent un terme utilisé et reconnu dans le domaine public à travers le monde entier.

  • Que fait une doula ?

L’accompagnement d’une doula est basé sur l’écoute, la connaissance du couple, de la femme enceinte et de ses besoins donc chaque accompagnement est évidemment très différent. Néanmoins, une doula propose normalement un plan d’accompagnement d’environ 10 séances qui se répartissent durant la grossesse jusqu’à quelques mois après l’accouchement.

Confidente, accompagnement émotionnel et physique avant / pendant / après l’accouchement, une doula ne pratique pas d’acte médical mais doit aider le couple à trouver des réponses à ses questions, elle-même ayant déjà vécue une ou plusieurs grossesses. La doula et une sage-femme ont donc des rôles complémentaires avec un même but, vivre une grossesse consciente, épanouie et pleine.

Voici en vidéo les explications sur le rôle de la doula en France :

  • Pourquoi faire appel à une doula ?

Profession parfois décriée car encore peu encadrée, une doula doit être en harmonie parfaite avec le couple qu’elle accompagne afin d’amener de la sérénité.
Si peu d’études existent pour qualifier l’importance d’une doula dans un suivi de grossesse, des essais cliniques randomisés sur le soutien émotionnel et physique * pendant le travail sont relayés par les associations de doulas avec les chiffres suivants :

– 60% de péridurale
– 40% de forceps
– 50% de césarienne
– 25% de temps de travail

*Source: Marshall H. Klaus, John H. Kennell, Phyllis H. Klaus, The Doula Book: How A Trained Labor Companion Can Help You Have a Shorter, Easier, and Healthier Birth. Perseus Press, 2002, Chapitre V

  • Comment choisir sa doula ?

Ces chiffres sont évidemment très attractifs mais il convient de bien choisir et déterminer le rôle de sa doula durant sa grossesse. Pour amener de la clarté sur cette profession, l’association Doulas de France référence dans un annuaire les doulas formées et signataires d’une charte. Elles s’engagent notamment au secret professionnel, à ne pratiquer aucun acte médical ou encore à ne pas faire de prosélytisme.

L’écoute et le sentiment de confiance partagées sont les critères les plus important dans le choix d’une doula c’est pourquoi, le premier rendez-vous est en général gratuit et n’engage à rien. Pour en savoir plus sur la formation reçue par les doulas en France, voici le lien pour se former comme doula.

  • Prix et tarifs d’une doula

Une doula fixe ses tarifs indépendamment, souvent sur un prix à la visite. Pour une doula formée et agrée en France, il faut compter environ 40 à 70 euros par séance, soit un prix total entre 400 et 700 euros pour l’accompagnement pré et post grossesse. Une doula n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Vous avez fait appel à une doula ? N’hésitez pas à partager vos retours et avis sur l’accompagnement que vous avez reçu afin d’éclairer les personnes intéressées par cet accompagnement à la naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[]