Constipation : 5 remèdes naturels quand bébé est constipé

Bien que les bébés présentent plus souvent des symptômes de coliques que de constipation, cette dernière peut être tout aussi désagréable pour votre enfant. Vous devez donc être attentifs à tout changements éventuels. Ainsi, si votre bébé ne va à la selle qu’une fois par semaine ou moins, que ses selles sont dures et qu’il a des douleurs vous pouvez le traiter pour constipation. Nous allons donc vous présenter cinq remèdes naturels qui peuvent aider.

L’alimentation

Il est évident que l’alimentation joue un rôle essentiel dans la constipation de votre enfant. Certains aliments peuvent permettre de l’aider à évacuer ses selles. Si la diversification est déjà opérée, des repas riches en fibres avec par exemple des pruneaux, des céréales complètes ou encore des légumes verts sont fortement conseillés. A l’inverse il faut éviter le riz, le pain blanc ou les pommes de terre. Il existe également une plante médicinale, dont les vertus sont reconnues par l’OMS, qui est le psyllium (ou plantain des Indes). Elle se présente sous forme de poudre à prendre soit diluée dans un verre d’eau soit ajoutée à un yaourt ou une purée ; mais jamais plus de deux ou trois prises par jour.
Si votre bébé se nourrit encore au biberon vous pouvez ajouter une petite dose de jus de pruneau non sucré dans son biberon. En revanche, si vous allaitez encore votre enfant ce sera à la maman de modifier son alimentation en suivant les mêmes conseils.

L’hydratation

La constipation peut venir d’une eau non adaptée à bébé ou au fait que les selles sèchent dans son système digestif. Ainsi une bonne hydratation est clé. Il faut donc faire beaucoup boire votre enfant, au minimum 1 litre par jour. De plus, vous pouvez changer l’eau que vous lui donnez, que ce soit directement ou dans son biberon, par une eau plus riche en magnésium telle que de l’Hépar ou de la Vittel.

L’activité

Être actif est aussi important qu’une bonne alimentation pour éviter la constipation. Il est ainsi recommandé que l’enfant fasse au minimum une heure d’exercice par jour. Vous pouvez donc l’inciter à le faire en l’emmenant au parc ou en l’inscrivant à des activités d’éveil ou sportives suivant son âge.

Les massages

L’objectif sera ici d’aider le système digestif de votre enfant à se mettre en marche. Vous pouvez donc l’installer sur le dos et lui faire doucement un mouvement de pédalage avec ses jambes. Une autre option est de chauffer vos mains, si vous le souhaitez à l’aide d’une huile, et masser son ventre avec la paume de vos mains dans le sens des aiguilles d’une montre. Il faudra répéter cette opération deux ou trois fois par jour.

La relaxation

Enfin il est établi que la constipation peut aussi être lié à des événements qui stresse l’enfant et bloque son système digestif. Soyez donc très attentif, en particulier lors de moments charnières tels qu’un déménagement, l’arrivée d’un nouvel enfant, l’entrée à l’école par exemple. De plus, l’apprentissage de la propreté ne doit pas être trop oppressant pour votre enfant. Si vous le forcez il pourra, en réaction, refuser d’aller sur le pot et engendrer ainsi une constipation. Il suffit donc parfois d’être à l’écoute et câlin envers votre enfant pour que sa constipation disparaisse. Il est également important de lui laisser prendre son temps aux toilettes afin de ne pas rajouter du stress à ce moment.

En général la constipation n’est pas grave pour votre enfant et cela arrivera occasionnellement. En revanche, si aucune de ces méthodes n’est efficace et que la constipation de votre enfant persiste il est recommandé de consulter un médecin afin que cela ne s’aggrave pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[]