Bébé a le hoquet : les remèdes naturels et les astuces à éviter

Les nourrissons sont plus sujets que les adultes au hoquet du fait de l’immaturité de leur système digestif ; on dit même que les fœtus commencent à avoir le hoquet au bout de la vingtième semaine de grossesse. L’estomac de votre bébé se dilate car il est trop rempli d’air ou de liquide et vient presser contre le diaphragme qui se contracte subitement et involontairement.

Le phénomène peut paraître impressionnant et inquiétant mais rassurez vous cela est sans risque. En revanche il arrive que bébé s’agace et se fatigue et vous pouvez donc l’aider à traverser ces crises de hoquet plus sereinement. Vous avez sûrement entendu de multiples conseils et autres astuces de grand-mère mais attention tout n’est pas bon à prendre ! Nous allons donc vous expliquer ce qui fonctionne et ce qui est déconseillé.

  • Les remèdes naturels pour stopper le hoquet

Le premier des conseils est d’essayer d’apaiser votre enfant. Il est donc essentiel de faire preuve de patience et de tendresse. Ainsi, le positionner à plat ventre sur votre bras pour le bercer le calmera et sera susceptible de faire passer le hoquet. Il est également recommandé de masser délicatement son dos, de bas en haut, à l’aide de votre index en exerçant une légère pression sur sa colonne vertébrale. Vous pouvez faire cela avec une huile essentielle spéciale pour nourrissons. Vous pouvez également essayer de le distraire afin qu’il oublie son hoquet en lui proposant des jeux ou des activités.

Une deuxième méthode est d’adopter quelques astuces simples au moment du repas. Ainsi, faire faire un rôt toutes les deux ou trois minutes à votre enfant lui évitera de remplir trop son estomac d’air et donc de comprimer son diaphragme et de provoquer le hoquet. De plus, une fois son repas fini il est conseillé de maintenir votre bébé en position verticale pendant environ 20 minutes afin d’aider son système digestif qui est encore fragile.

Enfin, lorsqu’une crise de hoquet survient vous pouvez lui proposer une tétée si vous l’allaiter encore, un biberon d’eau ou un petit encas, tels qu’une compote ou une banane. L’action de succion ou de déglutition va en effet contribuer à réguler le diaphragme qui reprendra son état normal et cessera donc le hoquet.

Une dernière solution, valable uniquement si votre bébé a plus de six mois car son intestin est trop sensible sinon, est de déposer une ou deux gouttes de jus de citron sur sa langue. Il sera surpris par l’acidité importante et va donc retenir sa respiration un très court instant.

  • Les astuces à éviter pour essayer d’arrêter le hoquet

Comme nous l’avons dit précédemment la patience est l’atout principal face au hoquet et il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser certaines techniques efficaces dans l’imaginaire collectif mais qui sont trop brusques pour votre bébé.

Une méthode qui est couramment répandu chez les adultes et de faire peur à la personne ayant le hoquet pour lui couper la respiration et donc le hoquet. Cela est inutile pour votre bébé car vous risqueriez de le stresser d’avantage et donc d’intensifier la crise de fatigue et d’agacement.

Un autre remède de grand-mère est de tremper sa tétine dans du miel car en tétant cela peut ouvrir l’estomac et donc l’aider à reprendre une taille normale. Le piège ici est que le système digestif de votre bébé n’est pas du tout apte à recevoir du miel. En effet, ce dernier contient des bactéries que votre enfant ne peut combattre car ses défenses immunitaires ne sont pas assez matures. Cette méthode est donc également à bannir.

Le plus grand conseil pour les parents face au hoquet de leur enfant est donc principalement la patience. En effet, le hoquet est parfaitement inoffensif pour votre bébé et finira toujours par passer ; un bon câlin reste donc le remède naturel le plus efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[]