Allaitement : comment conserver et transporter son lait maternel ?

allaitement-conseils

Tous les nutriments dont bébé a besoin se trouvent, en quantité raisonnable, dans le lait maternel. Mieux encore, l’allaitement est bénéfique pour bébé, mais aussi pour maman. Voilà pourquoi le PNNS (Plan national Nutrition Santé) préconise l’allaitement comme alimentation exclusive de bébé jusqu’à 6 mois. Mais voilà, l’allaitement demande du temps, du temps que l’on n’a pas toujours. Heureusement, le lait maternel se conserve très bien. Tirer son lait est donc la meilleure solution lorsqu’on souhaite allaiter bébé tout en vaquant à ses activités quotidiennes. Il suffit de trouver les bonnes astuces pour le tirer, le conserver et le transporter.

Comment recueillir le lait ?

Les tire-laits sont aujourd’hui très courants et accessibles. Ils sont efficaces et permettent de recueillir le lait maternel facilement et rapidement. Ils peuvent être manuels ou électriques selon le modèle. En utilisant ce type d’appareil, n’oubliez pas de suivre les instructions d’usage dans la notice et de respecter toutes les règles d’hygiène.

Vous pouvez aussi recueillir le lait manuellement. La tâche peut être fastidieuse, mais reste très efficace. Placez vos doigts autour de l’aréole et exercez une pression sur le sein, sans glisser les doigts sur la peau, pour faire sortir le lait. N’oubliez pas de bien vous laver les mains avant de prendre le lait manuellement.

Comment le conserver ?

Le lait maternel se conserve très bien. Au congélateur, il peut être gardé pendant 4 mois à une température de -18 °C. Seul le lait directement tiré peut être congelé. S’il a déjà été passé au réfrigérateur, il ne pourra plus être congelé. Au congélateur, le lait se conserve pendant 48 heures à une température maximale de 4 °C. Le temps de conservation ne devra pas dépasser les 4 heures si le lait maternel est gardé à une température ambiante de 20 °C à 25 ° C.

Le transport du lait maternel

Il est bien sûr possible de transporter le lait maternel. Toutefois, le transport devra se faire selon certaines conditions. Pour éviter de casser la chaîne de froid, le lait devra être transporté dans un sac isotherme ou dans une glacière. Un pack de réfrigération sera utile si le lait a déjà été congelé. Le lait doit être gardé à une température inférieure à 4 °C pendant le transport qui ne doit pas durer plus d’une heure. Au-delà de ce délai, le lait devra être jeté, la chaîne de froid étant brisée.

Crédit photo : Charlie.ma.vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.