Accouchement aquatique : tout savoir pour accoucher dans l’eau

De plus en plus de femmes souhaitent un accouchement moins médicalisé et des méthodes plus naturelles pour une naissance en douceur de leur enfant. Ainsi, on observe le développement de l’accouchement dans l’eau sur lequel le Docteur Michel Odent a commencé à travailler dans les années 70. Bien qu’il reste encore peu pratiqué en France il présente de nombreux bienfaits.

Comment se passe un accouchement dans l’eau ?

Il convient tout d’abord de distinguer la baignoire de dilation qui sert uniquement au début du travail, plus particulièrement lors de la phase de contractions qui accompagne la dilatation du col. Dans ce cas, la naissance se passe par la suite sur un lit classique. En revanche, il existe des baignoires transparentes et disposant d’un siège où la femme s’immerge lorsque son col est ouvert à 4 centimètres environ afin de donner naissance à son bébé. L’eau y est à environ 37°C et le suivi de l’accouchement se fait grâce à un monitoring étanche. Le bébé naîtra alors sous l’eau et sera lentement remonté jusqu’à la surface où il sera positionné contre la maman avec seulement la tête hors de l’eau. Par la suite la jeune maman sera obligée de sortir de l’eau pour expulser le placenta.

Qui peut avoir recours à un accouchement dans l’eau ?

85% des femmes peuvent avoir recours à ce type de naissance pour leur enfant, il est en revanche important d’en avoir bien discuté au préalable et d’être consciente que cela ne sera possible que si la grossesse a été à terme et sans problème particulier. Ainsi, il est recommandé de faire une préparation spécifique en piscine et avec une sage-femme à partir du cinquième mois de grossesse. En outre, il existe évidemment des contre-indications telles que l’hypertension artérielle, le diabète, la prématurité, les grossesses gémellaires, une mauvaise position du bébé ou encore un mauvais monitoring. En cas d’inquiétudes il faut évidemment avoir recours à un accouchement plus classique pour qu’il n’y ait aucun risque pour la maman et son bébé.

Voici une vidéo assez complète sur les bienfaits de l’accouchement dans l’eau et le déroulé d’un accouchement aquatique :


Quels sont les bienfaits d’une naissance dans l’eau ?

L’eau apaise et aide les muscles à se détendre, le travail se fera donc plus en douceur. De plus, l’eau a des propriétés antispasmodiques qui vont aider à rendre les contractions moins douloureuses ; cela est d’autant plus important puisqu’il n’est pas possible d’avoir recours à une péridurale lors d’une naissance dans l’eau. La baignoire est également conçue pour que la femme puisse bouger plus librement et trouver la position qui lui convient le mieux. L’eau aidant à se sentir plus légère même avec les kilos de grossesse en plus. Être immergée va détendre vos tissus et notamment le col de l’utérus qui va se dilater plus facilement ; le risque d’épisiotomie est fortement réduit puisque ce n’est nécessaire que dans 10% des naissances dans l’eau contre 44% des accouchements traditionnels lors de la naissance du premier enfant. Cette méthode apporte également de nombreux bénéfices pour le bébé. En effet, le changement d’environnement sera moins brutal puisqu’il passera du liquide amniotique à l’eau chaude du bain en douceur. A noter qu’il n’y a aucun risque de noyade puisque le reflexe de respiration n’intervient que lorsque le bébé est au contact de l’air et qu’il continuera à être alimenté en oxygène par le cordon ombilical. Ce type de naissance favorise également une récupération plus rapide pour la maman et son enfant du fait que l’accouchement aura généralement été moins long et plus serein.

Malheureusement seulement dix maternités en France proposent pour l’instant cette possibilité d’accouchement car c’est un processus qui nécessite d’investir du temps, de la formation et du matériel. Espérons que cela continue de se développer afin d’offrir la possibilité aux futures mamans de choisir cette méthode si elles le souhaitent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[]