5 remèdes naturels contre la colique du nourrisson

Parmi les joies de la toute petite enfance, on retrouve plutôt bien placées les coliques du nourrisson. Touchant 20 à 25% des nourrissons durant les premiers mois de vie, les coliques de nourrissons provoquent des périodes importantes d’irritabilité et de pleurs. Il faudra donc s’armer de patience et ces quelques remèdes naturels et de grand-mère pourront soulager bébé et ses coliques du nourrisson.

  • Comment savoir si ce sont des coliques ?

Les pleurs et l’énervement peuvent venir de plusieurs raisons pour un nourrisson mais les coliques du nourrisson déclenchent des réactions chez bébé particulièrement identifiables.

La période ou les coliques du nourrisson sont les plus fortes et récurrentes est pour les bébés âgés jusqu’à 5 mois. Les pics de pleurs ont lieu environ vers 4 à 6 semaines puis diminuent régulièrement jusqu’à 12 semaines.
Si bébé a des périodes récurrentes et prolongées de pleurs, d’agitation et est très irritable avec un changement fort de comportement, il y a de grandes chances que ce soit des coliques du nourrisson.

Les coliques se manifestent souvent après un repas, particulièrement en fin de journée et quand bébé est allongé pour la sieste ou le sommeil du soir. Un élément caractéristique des coliques du nourrisson est que souvent, bébé se tortille, hurle et cherche à replier ses jambes et à les déplier pour calmer son intestin.

Si on résume les symptômes qui sont souvent liés à des coliques du nourrisson :

– bébé pleure beaucoup et très fort
– bébé se tortille en pliant et repliant ses jambes sur son ventre
– bébé a son visage qui devient tout rouge
– bébé est agité, remuant dans tous les sens et grognon
– bébé a des gaz et peut avoir le ventre dur
– bébé peut avoir un érythème fessier car les selles de fermentation sont érosives pour la peau.

  • Causes et raisons des coliques du nourrisson

Voici une question bien difficile à aborder car malgré de nombreuses pistes explorées, les raisons et les causes des coliques du nourrisson sont encore floues.

Voici les hypothèses qui reviennent le plus sur les causes de la colique du nourrisson :

– le niveau de maturité de l’intestin
– l’air avalé par les bébés durant la tétée qui pourrait créer de l’aérophagie et des ballonnements
– d’éventuelles tolérances alimentaires qui pourraient ressurgir par rapport à l’alimentation de la maman allaitante
– une sensibilité de bébé au stress des parents

  • Comment soulager les coliques des nourrissons ?

S’il n’y a pas de recettes miracles pour soigner les coliques du nourrisson, il est possible d’utiliser des remèdes de grand-mère pour soulager bébé :

– Un biberon anti colique
Il s’agit là de la première façon de tenter de réduire les coliques du nourrisson qui sont souvent associée à l’air ingéré pendant la succion du biberon. De nombreuses marques ont développé des biberons-anti-coliques munis d’une valve qui évite d’ingérer trop d’air. Les marques comme Tommee Tippee ou encore Philips Avent ou Mam proposent des gammes de toutes tailles.

– L’homéopathie
De nombreux médecins généralistes ou pédiatres recommandent l’utilisation de l’homéopathie pour tenter de soulager bébé. Voici l’homéopathie recommandée par notre médecin pour Little B. pendant ses périodes de coliques du nourrisson :
Colocynthis 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration
Dioscorea 5 CH, 3 granules jusqu’à 6 fois par jour pendant quelques jours, chaque fois que les coliques se manifestent ;
Magnesia carbonica 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration (Et en cas de diarrhée acide et verte)

– Massage et bouillotte
Afin de soulager bébé, le bercer avec une petite bouillote sur le ventre lui permettra de le soulager. Vous pouvez tout en le berçant, réaliser un petit massage circulaire sur son ventre avec la paume de la main.

– Des tisanes pour maman et bébé
Les tisanes ont un pouvoir drainant important et sont donc un allié de poids durant la grossesse ainsi que pendant les phases d’allaitement. Si bébé souffre de colique du nourrisson, il peut être bénéfique pour la maman qui allaite de boire des tisanes au fenouil, à la verveine ou encore à la camomille mais également d’en donner à bébé pour l’hydrater.

– Réconfort de la succion
Le besoin de succion revient souvent pour calmer bébé. Que ce soit le doigt de papa ou maman, le biberon ou encore une tétine adaptée :

  • Colique du nourrisson : quand consulter ?

Si la réaction de l’enfant peut être très impressionnante, la majorité du temps, les coliques du nourrisson sont bénignes. Les enfants qui souffrent de colique du nourrisson sont en bonne santé, s’alimente bien, n’ont pas de fièvre ni de signes infectieux.
Néanmoins, lorsque les coliques sont associées à des vomissements, des douleurs abdominales ou de la fièvre, il convient de consulter rapidement un médecin. En effet, les coliques peuvent parfois révéler une infection, par exemple une gastro-entérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Grignotins ralentissent leur activité du 3 au 14 août et les délais sont donc légèrement allongés (4 à 6 jours). Merci pour votre patience :)